miércoles, 17 de marzo de 2010

Depuis son accident elle comprenait chaque jour combien bien peu de gens réalisaient comment le temps se compte et s’apprécie. Elle lui expliqua les conclusions de son historie: “ Tu veux comprendre ce qu’est une année de vie: pose la question à un ètudiant qui vient de rater son examen de fin d’année. Un mois de vie: parles-en à une mère qui vient de mettre au mond un enfant prématuré et qui attend qu’il sorte de sa couveuse pour serrer son bébé dans ses bras, sain et sauf. Une semaine: interroge un homme qui travaille dans une usine ou dans une mine pour nourrir sa famille. Un jour: demande à deux amoureux transis qui attendent de se retrouver. Une heure: questionne un claustrophobe, coincé dans un ascenseur en panne. Une seconde: regarde l’expression d’un homme qui vient d’échapper à un accident de voiture, et un milième de seconde: demande à l’athlète qui vient de gagner la médaille d’argent aux jeux Olympiques, et non la médaille d’ors pour laquelle il s’était entraîné toute sa vie. La vie est magique, et je t’en parle en connaissance de cause, parce que depuis mon accident je goûte le prix de chaques instant. Alors je t’en prie, profitons de toutes ces secondes qui nous restent”.

Et si c’était vrai…

Marc Levy

No hay comentarios:

Publicar un comentario

Que el temor a fallar no te impida jugar